J’ai découvert les bienfaits de l’Ayurveda …

Programmes MBSR – Saison 2019-2020
17 avril 2019
Show all

J’ai découvert les bienfaits de l’Ayurveda …

C’était en février dernier avec Voyages Intérieurs.

J’ai eu la chance de découvrir, en une semaine magique, un pays (l’Inde), un lieu (Somatheeram Village, au Sud de l’Inde) et l’Ayervuda associé à la méditation…

 

Il y a des moments dans une vie qu’il ne faut pas rater. J’ai eu la chance de vouloir vivre des expériences uniques, pour être riche d’expérience et sentir les choses plutôt que de les comprendre avec mon disque dur. J’ai fait plusieurs retraites silencieuses de 7 jours avec 5 heures de méditation, des jeûnes d’une semaine avec 4H de marche par jour, des rituels chamaniques, des groupes de sororités où on allait travailler le féminin sacré. mais jamais je n’aurai envisagé une semaine de soin Ayurvédique dans cet endroit comme une expérience exceptionnelle.

Voilà des années que j’entends parler de l’Ayurveda sans savoir vraiment ce que c’est. Mais à quoi peut bien ressembler des soins Ayurvédiques … surtout pendant 9 jours ? Moi au bout de 2 massages j’en ai marre.

J’arrive seule pour tester,  avant de faire vivre cette retraite ensemble en janvier 2020. J’ai envie de comprendre l’ambiance, les besoins que vous aurez.

Trois jours plus tard, ma voix a changé, mon corps est à nouveau à moi et n’appartient plus à ma tête. Je vis une expérience inestimable et peut être même ineffable.

Seul dans les films de la Rome antique on peut imaginer dans nos rêves les plus fous de soins aussi tendres, précieux magiques, ressourçant, apaisants. La surprise est au RDV tous les jours … la douceur aussi.

 

Les 2 premiers jours tout le corps se relâche, les tensions sont accueillies et prises en charge par 4 mains, chaque jour rien que pour moi, pour me masser de manière rythmique… avec cette huile mixée avec des herbes
.

 

 

Chaque jour, deux femmes indiennes, silencieuses. Qui sont là pour moi, juste pour moi, toute leur attention des yeux, des sourires et des mains et un cadeau de chaque instant.

Je ne comprends pas bien ce qui m’arrive, comme un tsunami de douceur… Tout se relâche… La nature majestueuse et divine qui nous entoure dans cet endroit de rêve, fait que je pose mes yeux sur des fleurs, des plantes délicieuses, du vert, non de multiples verts qui viennent caresser mon regard.

Juste de la nature, pour mieux retrouver la mienne.

 

Aucune pollution visuelle, pas un écriteau. Si un seul, avec le Mot SILENCE…
…  surement pour mieux écouter les oiseaux, avec leurs chants qui parfois ressemblent à des hennissements de chevaux.

 

 

 

Le sourire ultra bright des femmes indiennes qui te croisent dans le chemin, te permet à chaque fois de remercier ce cadeau d’être ici, et me rappelle que je ne souris pas assez à la vie, comme elles le font.

 

Ahhh puis, Mon rdv journalier avec mon médecin ayurvédique. Je lui parle de mes douleurs, mes petits bobos aussi, car le traitement de deux heures va dépendre de cet entretien, donc je me lâche. Il donne une crème, une potion magique, un traitement pour tout. Aujourd’hui massage à 4 mains et soin au lait.

Je rentre me reposer dans ma chambre avant d’aller déjeuner.  Je reste allongée tranquille 5 mn sans rien faire.

Juste être là avec moi-même. Cela paraît bizarre, mais c’est de ça qu’il s’agit aussi, se retrouver, enfin.

Toutes les chambres donnent sur la nature.

 

 

Et la nourriture … j’étais certaine que j’allais maigrir car la nourriture ayurvédique ne m’a jamais fait rêver. Chaque jour, plus de 20 plats différents difficiles de choisir. Je me goinfre de légumes cuits comme jamais avec des sauces qui viennent réveiller mon palais et réjouir mes yeux. Je n’arrive pas à résister, je me ressers je découvre la nourriture ayurvédique, tant pis pour mon régime …

 


Je me fais plaisirs, oui je suis là pour moi, comme un voyage de noce avec moi même.

J’en suis au 5è jour, ça y est plus envie d’aller regarder mes textos une fois par jour. Je suis passée du Fomo (Fear of Missing Out) au Jomo (Joy Of Missing Out)

Ce matin pendant mon soin, j’ai pleuré, mais de gratitude je crois, de pouvoir vivre une telle semaine dans le jardin d’Éden. D’offrir à mon corps, mon cœur et mon mental une telle pause.

Je ne reconnais plus ma peau, elle ressemble à celle de ma fille qui a 12 ans, soft, douce, nourrie. Vraiment je touche ma jambe plusieurs fois pour sentir cette douceur. Cette peau régénérée.

Je rencontre des gens qui viennent depuis 10 ans. Ici les mots n ont plus de convention sociale, on vit tous le même lâcher prise, nu pendant deux heures, donc on ne se raconte pas de blablas inutiles.

Je me rends compte à quel point on remplit souvent notre corps de nourriture, de mots et réponse ennuyeuses et négatives, de bruits, d’images, de lecture, de textos…

Ici on fait l’expérience de l’espace, on redonne de l’espace à notre mental, de la place à notre respiration, qui s’apaise, de la place nouvelle à nos cellules comme si on les sentait circuler, de l’espace à notre plaisir, et surtout notre corps retrouve sa place comme ancré.

Seul gros problème avec cette semaine ayurvédique c’est qu’une fois qu’on y a gouté, une fois que l’on sait que ça existe… on a envie de revenir l’année prochaine et retrouver ce Rdv avec soi-même.

C’est ce que nous vous proposerons pour le début de l’année 2020…


En attendant, retrouvez les autres retraites que j’organise avec Voyages Intérieurs. 

 

 

 

 

1 Comment

  1. Quaince dit :

    Merci coco pour ce récit qui m’a vraiment donné envie d’y aller. Peut tu stp me redonner le nom ou le lien vers ce havre de paix. Pour l’avion as tu trouvé un vol direct ? Quelle compagnie ? Tes conseils pour vivre pleinement cette expérience ? J’aimerai y aller en juin ou juillet.. bises. Brice